Que sont les billets d'humeur?
 
Certaines informations suscitent, provoquent parfois, des réactions.
 
On a envie d'y réagir, soit pour elles-mêmes, soit en raison de ce qu'elles évoquent pour vous, des liens que vous tissez entre ce petit entrefilet dans le journal, cette «brève» à la radio, et d'autres éléments d'information dont vous disposez.

Je me suis dit que ce site devait recevoir certaines de mes réactions sur les sujets proches de ma pratique ou permettant en tout cas d'exprimer le sens de mes convictions profondes.

Il y a plusieurs Ecoles du Barreau. L'enseignement classique prône la distanciation entre l'avocat et son client, l'avocat et la thèse qu'il va soutenir. Mais il n'y a pas là de mode de pensée unique. S'il faut évidemment garder du recul, et notamment la possibilité de dire «NON», il faut aussi parfois aller jusqu'à s'engager.

J'ai eu grand plaisir à entendre Gisèle Halimi, 80 ans, qui publie de ces jours-ci son 11ème livre, faire non pas le bilan de sa vie, mais regarder dans le rétroviseur pour trouver les traits d'union entre ses divers combats. Et j'ai été ravi de l'entendre dire que sa conception du métier avait toujours impliqué une forme d'engagement. Elle a aimé se sentir solidaire des causes qu'elle plaidait.

Ce site participe de la même optique. J'ai envie de prévenir les personnes intéressées de ce qu'elles vont trouver comme type d'accueil, de travail et de valeurs défendues dans ce cabinet.

D'où cette liberté de ton exprimée surtout dans les Billets d'Humeur.

Et ne vous privez pas d'y répondre!
Nederlandse versie